Vêtement à poil     毛衣服

1996 -  Vêtement, poils humain

 

Grâce à ce travail, j’ai appris que la censure des poils pubiens au Japon était due au
puritanisme du Christianisme au cours du XIXe siècle.

 

Ce travail est comme un ping-pong entre le Japon et l’Occident. Si j'étais restée au Japon,  je n'aurais pas osé faire ce travail, en tant que femme.
 

Ces vêtements jouent avec les frontières de l’humanité et de l’animalité.


À notre époque, la tendance est de s’épiler alors que la première fonction du poil est la protection : sur le corps humain il y a davantage de poils sur la tête, pour protéger notre cerveau– notre intelligence spécifique – et sur le sexe comme signal visuel incitant à la continuité de l’espèce humaine.